Combien coûte vraiment la traduction de mon site web ?

Aujourd'hui, 47 % d'Internet n'est pas anglophone, et ce chiffre continue de croître. Si vous souhaitez vous développer sur de nouveaux marchés ou faire des affaires dans des pays où l'on parle plus d'une langue, la traduction de votre site web est indispensable.

Pour beaucoup, traduire un site web est un projet compliqué, d'autant plus que le coût peut être assez élevé selon la méthode choisie.

Cependant, vous pouvez choisir parmi de nombreuses options en fonction de votre budget, de votre vitesse de mise sur le marché et de vos compétences techniques. Pour comprendre la variabilité des coûts associés à la traduction d'un site web, il est important d'expliquer les méthodes les plus courantes.

Dans cet article, nous allons donc nous intéresser à différentes méthodes de traduction de sites web et répondre à cette question cruciale : « Combien coûte vraiment la traduction de mon site web ? »

Méthodes de traduction de site web et coûts à prévoir

Si vous cherchez à traduire votre site web, la première étape pour comprendre les coûts qui y sont associés consiste à examiner le processus de traduction.

Lorsque vous traduisez un site Web, vous devez songer aux deux aspects du projet :

  1. Traduction du contenu
  2. Affichage du contenu traduit

Vous pouvez également consulter notre calculateur de frais de traduction de site web.

Traduction du contenu

Il n'existe pas de site multilingue sans contenu, si ? Il est donc essentiel de choisir la bonne méthode de traduction afin de garantir que vous respectiez votre budget en vous développant à l'international. 

Il existe quatre options :

  • Traduction automatique
  • Traduction manuelle
  • Traduction professionnelle 
  • Logiciel de traduction de site web

1. Traduction automatique

Commençons par une option évidente, la traduction automatique.

Au cours des cinq dernières années, on a constaté une amélioration considérable de la qualité des traductions générées par traduction automatique. Grâce à l'intelligence artificielle, elle donne des traductions d'une précision et d'une qualité incroyables.

Il s'agit bien sûr de la solution la plus rentable du marché, puisque l'utilisation d'un fournisseur de traduction automatique est entièrement gratuite.

N'importe qui peut entrer du contenu et le récupérer traduit. Malheureusement, les bonnes nouvelles s'arrêtent là. Le prix est un bon point, mais le travail qui reste à faire est énorme.

Vous pouvez par exemple vous rendre sur le site de Google Traduction : translate.google.com et saisir l'URL de votre site web dans la zone de texte. Sélectionnez la langue dans laquelle vous souhaitez traduire votre site web puis cliquez sur le bouton Traduire.

Votre site web est traduit, certes, mais c'est tout. Vous n'avez aucun contrôle sur la qualité de vos traductions et il vous reste encore une tâche colossale : copier et coller le contenu traduit dans un nouveau site web multilingue (nous vous parlerons de l'affichage du contenu de votre site plus tard).

Vous avez peut-être vu qu'il est possible d'ajouter une barre d'outils Google Translate à votre site web qui vous permet de savoir comment sera affiché votre contenu. Cependant, là encore, vous n'avez aucun contrôle sur les traductions.

De plus, n'oubliez pas que cela n'améliorera pas votre référencement. Google ne détectera aucun des contenus traduits sur votre site web car ils n'existeront pour ainsi dire nulle part. Votre site traduit n'apparaîtra donc pas dans les moteurs de recherche.

Coût : Gratuit

2. Traduction manuelle

Une autre option de traduction simple consiste à traduire votre site web manuellement. Comme son nom l'indique, cette approche est manuelle et vous devrez donc récupérer vous-même le contenu de votre site web et le traduire.

Naturellement, cette méthode n'a de sens que si vous ou quelqu'un de votre équipe parlez la langue dans laquelle vous voulez traduire votre site web. Évidemment, cela veut dire que vous êtes limité quant aux langues que vous pouvez ajouter, puisque tout repose sur vos compétences linguistiques.

L'inconvénient de cette méthode est qu'elle est incroyablement chronophage, car elle implique de traduire le site web à partir de zéro. Quand on sait le nombre de mots que contient en moyenne un site web, on comprend vite à quel point le processus peut être long.

Mais si vous avez un très petit site web qui ne nécessite pas de mises à jour régulières et que vous parlez la langue que vous voulez ajouter, c'est une option envisageable.

Coût : gratuit

3. Traduction professionnelle

Une autre option consiste à utiliser un prestataire de services de traduction professionnelle ou une société ou agence de traduction. Il s'agit de la solution la plus coûteuse, car ils traduisent à partir de zéro et fournissent un contenu très précis.

Le coût de la traduction professionnelle varie également en raison de nombreux facteurs.

Pour commencer, prévoyez en moyenne un coût de 0,08 € à 0,25 € par mot... Voici les raisons de cette variation : 

  • Difficulté du contenu traduit : par exemple, un site web d'hôtel coûtera moins cher qu'un site médical en raison de la complexité du contenu traduit.
  • Langue : une traduction de l'anglais vers le français, l'espagnol ou l'allemand coûtera moins cher qu'une traduction de l'anglais vers le japonais ou le chinois, simplement car il y a davantage de traducteurs professionnels sur le marché pour les langues européennes que pour les langues plus complexes.
  • Échelle de temps : plus le délai pour traduire le contenu est court, plus la prestation coûte cher.
  • Texte dans les images : il faut créer de nouvelles images afin d'inclure le contenu traduit.

Pour un site web d'à peu près 10 000 mots, il faut donc compter environ 1 200 €. Et encore une fois, comme nous l'avons dit plus haut, cela ne couvre pas les frais d'intégration et de gestion de site web.

Là aussi, cette option est envisageable si vous avez un petit site web et que vous ne voulez ajouter qu'une seule langue. Les choses se corsent cependant si vous voulez ajouter plusieurs langues, car il faut alors multiplier ce coût par deux, ou trois, etc.

L'autre inconvénient, c'est qu'il vous faudra une autre prestation de traduction pour chaque nouvelle page de contenu ou de blog que vous ajouterez. Étant donné qu'un article de blog peut atteindre en moyenne 1 000 mots, on comprend vite à quel point la traduction professionnelle peut être hors de prix. 

D'autant plus qu'il reste encore du travail manuel de votre côté. Vous devrez fournir un fichier Word ou Excel de tout le contenu de votre site web et travailler en liaison avec un traducteur.

Coût de la traduction (selon la taille du site) : à partir de 1 200 €

4. Logiciel de traduction de site web  

Voici le beurre et l'argent du beurre ! Pour votre site web, choisissez d'utiliser une solution de traduction de site web comme Weglot, pour bénéficier à la fois de la vitesse, de l'automatisation et de la précision.

En effet, le fonctionnement de Weglot consiste à détecter automatiquement tout le contenu sur votre site web puis à le traduire avec une première couche de traduction automatique.

Vous avez donc un site entièrement traduit et fonctionnel en quelques minutes. Vous pouvez ensuite accéder à votre tableau de bord Weglot et modifier toutes vos traductions à la main, ajouter vos propres traducteurs ou commander des traductions professionnelles.

Weglot vous permet de contrôler la qualité de votre traduction en mélangeant toutes les options mentionnées ci-dessus. Le logiciel est donc très utile, car votre site web présentera souvent des parties pour lesquelles la traduction automatique sera suffisante, et d'autres où il sera judicieux de faire appel à un traducteur professionnel, pour votre page d'accueil ou vos pages produits par exemple.

Lorsque vous réfléchissez à vos options, vous devez également penser à la solution qui pourra évoluer avec vous. 

En combinant traduction automatique, manuelle et professionnelle, vous évitez de devoir faire appel à une agence de traduction à chaque fois que vous ajoutez une nouvelle page à votre site web. Les nouvelles pages apparaîtront automatiquement dans la langue de votre choix. Vous pourrez ensuite décider si vous voulez affiner davantage les traductions.

De plus, le tableau de bord convivial de Weglot fournit toutes les fonctionnalités de gestion des traductions dont vous avez besoin pour éviter les allers-retours manuels de feuilles de calcul.

Coût : le logiciel de traduction automatique Weglot* et 10 000 mots de traduction professionnelle coûteraient 1 180 €.  

*Pack Weglot Business : 50 000 mots traduits automatiquement dans 3 langues cibles (190 € par an)

L'aspect technique de la traduction de site web

Comme nous l'avons dit au début de cet article, il y a deux aspects à prendre en compte lors de la traduction de votre site web. Nous avons couvert le côté traduction, mais nous devons maintenant examiner le côté technique et la façon dont vous allez afficher vos traductions.

En d'autres termes : comment prévoyez-vous d'afficher votre contenu fraîchement traduit ?

Nous mettons en avant deux grandes approches :

  • Sites web multiples 
  • Site web unique affichant plusieurs langues

Examinons-les.

1. Sites web multiples

Ici, nous entendons créer un nouveau site web pour chaque nouvelle langue que vous souhaitez afficher. Cela vous semble démesuré ? 

Vous avez raison. Ce n'est pas un petit projet. Vous avez des développeurs en interne ? Tant mieux, parce qu'ils y travailleront pendant les prochains mois (en fonction de la taille et de la complexité des exigences de votre site web). 

Vous n'avez pas de développeur en interne ? Préparez-vous à payer entre 50 et 150 € de l'heure pour les services d'un développeur. 

L'envergure de la tâche est effrayante, c'est pourquoi elle est sans doute plus adaptée à la création d'un petit site dans une autre langue, au contenu très différent de votre site principal. C'est le cas par exemple pour des pages d'accueil en français et en italien avec des formulaires simples pour contacter la direction en France et en Italie (mais ce n'est sans doute pas ce que vous comptez faire). 

Ce n'est pas une bonne solution si vous voulez faire traduire l'intégralité de votre site web vers une nouvelle langue. 

Cette approche a de nombreuses limites, même si vous choisissez seulement l'option basique consistant à traduire des pages spécifiques. Vous devrez tenir compte des coûts d'entretien liés à la gestion d'un deuxième site web, coûts en termes de frais de traduction mais aussi de temps. 

Vous pouvez bien sûr opter pour un simple site géré comme Squarespace ou Wix, mais n'oubliez pas de prendre en compte le coût d'entretien de tous ces sites au fil des années. Vous devrez dupliquer les modifications techniques comme les mises à jour, les changements de mise en page et toutes les mises à niveau sur chaque site web. Vous devrez aussi mettre à jour séparément toutes les modifications dans chaque langue.

Coûts : Comptez entre 500 et 30 000 € de frais de traduction.

2. Site web unique affichant plusieurs langues

Et si je vous disais qu'il existe une approche qui vous dispense de créer un nouveau site web entier pour afficher votre contenu fraîchement traduit ? 

Eh bien, c'est le cas. Mieux encore, elle est rentable !

C'est là que les logiciels de traduction de site web entrent en scène. Nous avons vu qu'ils peuvent aider à traduire le contenu de votre site, mais ils ont également le grand avantage de permettre d'afficher le contenu.  

L'utilisation d'un logiciel de traduction est un moyen rapide et sans effort de traduire et d'afficher le contenu de votre site web en quelques minutes, littéralement, afin d'obtenir un site web multilingue.

Cependant, il existe différents types de logiciels de traduction de site web. Certains vous demandent de tout faire vous-même et sont généralement assez compliqués à entretenir, comme WPML, Polylang et Transifex, et d'autres solutions sont vraiment automatisées et sans effort, comme Weglot.  

Choisissez donc judicieusement. De nombreuses solutions concurrentes nécessitent en réalité la création manuelle de chaque page traduite, ce qui rend le processus beaucoup moins fluide. 

L'avantage principal de Weglot, c'est qu'il ne nécessite ni développeur, ni codage. WordPress, Squarespace, Shopify, Wix... tous les sites web peuvent être intégrés à la solution de traduction automatique de Weglot.

Nous avons travaillé au développement d'une solution de traduction qui n'a aucun impact sur la vitesse de votre site, vous fait gagner des heures de travail et vous permet de gérer vous-même les traductions de votre site web. 

Et c'est toujours le même mot qui revient : référencement. Avec Weglot, votre contenu fraîchement traduit est correctement indexé sur Google, ce qui permet à vos nouveaux clients de chercher et de trouver votre site dans leur langue. 

Coût : Vous pouvez tester Weglot gratuitement. Des offres existent à partir de 9,90 € par mois.

Récapitulatif de vos options

Vous avez vu les options disponibles, et nous espérons avoir réussi à vous montrer qu'il existe des solutions pour faciliter la traduction de votre site web afin que vous puissiez avoir un site web multilingue opérationnel rapidement. 

Pour résumer brièvement : 

  • La traduction automatique est gratuite mais n'offre pas de contrôle qualité.
  • La traduction manuelle prend du temps et ne fonctionne que pour les petits sites et dans les langues que vous connaissez.
  • La traduction professionnelle est opportune, coûte cher et doit être utilisée chaque fois que vous ajoutez du nouveau contenu.
  • Les logiciels de traduction de site web sont une bonne option en matière de vitesse, de précision et de référencement multilingue.
  • La création de plusieurs sites web pour afficher du contenu entraîne des coûts élevés en termes de temps et d'argent.
  • Weglot est la meilleure solution pour traduire votre site web et afficher son contenu : pas besoin de plusieurs sites web ou de développeurs.
Vous souhaitez essayer Weglot gratuitement ?
Testez notre version d'essai gratuite de 10 jours et voyez à quelle vitesse vous pouvez avoir un site web multilingue opérationnel !