Guide des bonnes pratiques de la balise hreflang pour le référencement

Si vous disposez d’un site web multilingue ou envisagez de le rendre multilingue, vous avez sûrement entendu parler des balises hreflang

Pour faire court, les balises hreflang sont importantes pour :

  • Atteindre des clients potentiels dans différents pays ;
  • Proposer un contenu adapté aux visiteurs, en fonction de leur région et de leur langue de prédilection ;
  • Élaborez une solide stratégie internationale d'optimisation des moteurs de recherche (SEO) pour votre site web.
  • Offrir une bonne expérience utilisateur sur les sites multilingues.

En soi, le concept de la balise hreflang n'est pas très difficile à comprendre. Cependant, la mise en œuvre précise des balises hreflang sur votre site web peut s’avérer une tout autre histoire, surtout si vous ne les connaissez pas. Mais si on s’en tient aux propos de John Mueller de Google :

Tweet de John Mu au sujet de la balise hreflang

n’ayez crainte. Dans ce guide, nous évoquerons certaines pratiques en matière de référencement hreflang et verrons comment éviter les pièges courants lors de la mise en œuvre des balises hreflang sur votre site web.

Remarque : Si vous êtes ici pour trouver un outil vous permettant de mettre en œuvre vos balises hreflang, inscrivez-vous à l’essai gratuit de Weglot pour traduire votre site web dans son intégralité et ajouter des balises hreflang automatiquement.

Que sont les balises hreflang ?

Une balise hreflang est un attribut HTML utilisé par les moteurs de recherche pour comprendre la langue d’une page web donnée et à quelle région géographique elle était destinée.

Aux États-Unis, par exemple, quand on tape « Adidas official website » (site officiel d’Adidas), le premier résultat qui apparaît est « adidas.com ». Si on effectue la même requête depuis la France, on tombe sur le site officiel d’Adidas pour la France – à savoir « adidas.fr ».

Résultats de recherche dans différents pays pour adidas.com
Résultats de recherche dans différents pays pour adidas.com

Ces différents résultats de recherche sont dus à l'utilisation par Adidas de la balise hreflang, qui informe Google que l’expression « adidas.com » est destinée aux personnes effectuant leur recherche depuis les États-Unis, et « adidas.fr », aux personnes en France.

Les balises hreflang peuvent être utilisées dans différents contextes. Par exemple, une entreprise peut souhaiter utiliser la balise hreflang si elle veut proposer :

  • L’ensemble de son site web en deux langues ou plus afin de répondre aux besoins de publics parlant des langues différentes ;
  • Un contenu différent pour les visiteurs de différentes régions mais parlant dans des variantes d’une même langue. Par exemple, une page web en allemand pour les visiteurs allemands et une autre page web en allemand suisse pour les visiteurs suisses.

Pourquoi les balises hreflang sont-elles importantes pour le référencement international ?

Le référencement hreflang aide à signaler la pertinence d’une page web.

La balise hreflang envoie un signal à Google qui lui indique les versions de vos pages web les plus pertinentes pour certaines requêtes. Elle signale également à Google à quel niveau elles doivent être placées dans les résultats de recherche.

Voici comment cela fonctionne :

  • Les balises Hreflang indiquent à Google qu'une page web a plusieurs variantes linguistiques et régionales.
  • Elles fournissent le lien vers cette page web.
  • Elles précisent la langue et la région de la variante recherchée par Google.

À l’aide de ces informations, Google peut déterminer, en fonction des paramètres linguistiques ou régionaux des personnes effectuant leur recherche sur le moteur, quelle version de la page web est la plus pertinente pour elles.

Par exemple, votre page web pourrait avoir une balise hreflang indiquant que la page est destinée aux personnes effectuant leur recherche depuis le Japon. En voyant la balise hreflang, Google sait que la page web est particulièrement pertinente pour les personnes effectuant leur recherche depuis le Japon et la classe ainsi plus haut dans les résultats des recherches effectuées au Japon – cela engendre plus de visibilité et de clics vers elle.

Admettons à présent que votre page web ne dispose pas d’une balise hreflang. Dans ce cas, Google peut très bien décider de la mettre malgré tout à disposition pour les personnes effectuant leur recherche depuis le Japon. Cependant, si votre page web est en anglais, une personne effectuant des recherches depuis le Japon peut être moins disposée à la lire et plus encline à la quitter juste après être arrivée dessus (ce qui correspond au taux de rebond).

Ainsi, Google va voir le comportement de cet utilisateur japonais et conclure que votre page web est moins pertinente pour les personnes effectuant leur recherche depuis le Japon. À cause de cela, votre page web peut ne pas être classée aussi haut ni recevoir à l’avenir un si grand trafic provenant de requêtes de personnes effectuant leur recherche depuis le Japon.

Les balises hreflang permettent d’éviter les pénalités associées aux contenu dupliqué

Lors de la préparation des variantes linguistiques et régionales de vos pages web, vous pouvez traduire leur contenu en différentes langues, en créant des pages web avec un contenu bien distinct. 

Inversement, certaines variantes linguistiques de la même langue – comme les pages en anglais destinées à des publics américains et britanniques – comportent des différences mineures en termes de contenu. On obtient alors un site web aux contenus très similaires d’une page à l’autre.

Cela peut causer des problèmes potentiels de contenu dupliqué, la politique de Google étant d’afficher des pages web avec un contenu unique aux personnes effectuant des recherches. S'il tombe sur des pages web avec un contenu dupliqué, il peut décider de ne classer qu’une seule de ces pages web.

Google peut aussi décider, s’il soupçonne que le propriétaire du site tente de manipuler le classement de recherche de ces pages web, de n’en classer aucune. Inutile de dire que tout ceci entrave vos tentatives d'orienter les recherches vers votre site web.

Mais la bonne nouvelle, c’est que de telles pénalités de contenu dupliqué peuvent être évitées grâce aux balises hreflang. Les balises hreflang vous permettent de dire à Google que vos pages web sont destinées – et devraient être transmises – à différents publics, et qu’elles ne doivent donc pas être traitées comme du contenu dupliqué.

Les balises Hreflang ne sont pas une directive

Cependant, sachez que les balises hreflang ne sont pas une directive.

En d'autres termes, bien qu'une bonne mise en œuvre de la balise hreflang puisse aider à influencer la décision de Google sur la version de votre page web la plus pertinente pour les personnes effectuant leur recherche, Google n'est pas obligé de leur montrer la version que vous souhaitez leur montrer.

En effet, Google peut également tenir compte d’autres facteurs de référencement lorsqu’il est question de décider de la pertinence d’une page web (et donc de son classement) pour une requête donnée. Citons, pami ces facteurs : le temps de chargement de votre site web, la convivialité sur mobile et l'autorité de domaine.

Les paramètres entrés par l’utilisateur lors de sa recherche Google jouent également un rôle. Par exemple, les résultats de recherche d’un internaute qui se trouve France avec l’anglais défini comme langue de prédilection s’afficheront principalement en anglais, plutôt qu'en français.

Bien sûr, cela ne signifie pas qu’il faut ignorer la balise hreflang ainsi que les bonnes pratiques en matière de référencement. Comme mentionné plus haut, les balises hreflang sont importantes parce qu'elles signalent les pages web les plus pertinentes pour certaines requêtes.

Ensuite, lorsque votre page web correspond à l'intention d’une personne effectuant une recherche (autrement dit, lorsqu’elle répond à l'objectif principal de l'utilisateur qui a saisi une requête dans un moteur de recherche), Google saura que votre page web est particulièrement pertinente pour cette recherche particulière. Il peut ensuite la classer plus haut pour de futures recherches similaires – qui est l’objectif recherché.

Importance des balises hreflang pour les marques internationales

Veiller à ce que le contenu produit atteigne le bon public cible

Lorsqu’on veut vendre à un public international, on doit créer du contenu de site web adapté au contexte local de ses visiteurs.

Jetez un œil par exemple à la page d'accueil mondiale de la multinationale de boissons Coca-Cola :

Site web mondial de Coca Cola

Comparez ensuite avec la page d’accueil du site web australien de la marque :

Site web australien de Coca Cola

vous remarquerez que la société Coca-Cola a modifié le message du programme de responsabilité sociale d'entreprise sur sa page d'accueil australienne afin de souligner ses efforts pour aider les communautés australiennes. Cela pourrait avoir plus de résonance auprès des Australiens comparé à une initiative plus globale, et favoriser la bonne réputation de la marque auprès de ses clients en Australie.

De même, vous pouvez élaborer différents contenus pour répondre aux attentes des visiteurs de différentes régions. Mais si de tels contenus ne parviennnent pas à atteindre leur public cible, vous pourriez alors ne pas obtenir le retour sur investissement escompté.

C'est là qu'intervient le reférencement hreflang. Avec les balises hreflang, vous aidez les moteurs de recherche à orienter les personnes qui saisissent des requêtes vers les bonnes versions de vos pages web. Ainsi, elles visualiseront le contenu qu’elles étaient censées consulter, et non un autre.

Favoriser une expérience utilisateur plus agréable

Imaginez que vous achetez un jean en ligne. Vous avez trouvé la pièce parfaite, et vous voulez savoir combien elle coûte.

Cependant, le prix du jean est affiché dans une devise étrangère. Vous êtes frustré.e, car pour savoir combien elle vous coûterait, vous allez devoir convertir le prix dans votre monnaie locale. Vous pourriez même ne pas vous ennuyer avec ça et abandonner complètement l'achat.

Afin d’éliminer une telle friction dans le parcours client et offrir une expérience utilisateur agréable, vous devrez être en mesure de montrer du contenu personnalisé à votre visiteur en fonction de son contexte – et les balises hreflang peuvent vous y aider.

À titre d’exemple, les visiteurs du site web de la marque de vêtements Levi’s - Royaume-Uni verront cette présentation du site et cette liste des produits :

Site web de Levi’s - Royaume-Uni

Tandis que ceux qui visitent le site web de Levi’s - Chine verront une sélection différente de produits et de contenus, plus adaptés à leur marché :

Site web de Levi’s - Chine

Résultat ? Une expérience utilisateur plus fluide sur le site web de Levi’s, stimulant ainsi l’intérêt porté au site et les ventes.

Faciliter une stratégie de contenu international réussie

Les balises hreflang dirigent automatiquement les visiteurs vers les versions appropriées de vos pages web. Ils n’ont donc pas à choisir leur pays pour accéder au bon contenu.

Au lieu de cela, lorsque Google détecte l'emplacement de la personne qui effectue sa recherche, il le fera correspondre à la version de langue correspondante de votre site Web et redirigera ce dernier vers elle.

Par exemple, si vous cherchez sur Google le site web du géant de l'athlétisme Nike, et que vous vous trouvez aux Pays-Bas, Google affichera le site néerlandais de Nike, plutôt que les autres sites web de la marque spécifiques à chaque pays.

Résultats de recherche Google pour Nike

Une telle redirection automatique du trafic peut faire la différence entre des visiteurs qui bénéficient d’un parcours fluide sur votre site web, et des visiteurs qui passent directement à un site concurrent.

Compte tenu de l'étendue des ressources dont vous aurez besoin pour créer du contenu personnalisé pour chacun de vos marchés ciblés, vous voudrez certainement augmenter au maximum les chances de succès de votre stratégie de contenu international.

La balise hreflang : foire aux questions

À quoi ressemblent les attributs hreflang ?

Même si les balises hreflang ont l’air compliquées, elles ont une structure simple. Elles se composent de trois attributs HTML :

  1. rel : indique à Google que le lien dans la balise hreflang pointe vers une version alternative du contenu, et non vers la version originale.
  2. hreflang : indique la langue et la région pour lesquelles cette version de contenu est destinée, au format « langue-région ».
  3. href : contient le lien de la page web vers laquelle Google devrait orienter les visiteurs ayant ces paramètres de langue et de région.

Par exemple, les balises hreflang pour les pages web destinées aux visiteurs francophones et anglophones effectuant leur recherche depuis le Canada ressembleraient à celles-ci, respectivement :

  1. <link rel=“alternate” hreflang=“fr-ca” href=“http://www.example.com/ca/” />
  2. <link rel=“alternate” hreflang=“en-ca” href=“http://www.example.com/ca/” />

Un site web peut également avoir une page web en espagnol destinée aux visiteurs d'Espagne, et une autre page web en espagnol destinée aux visiteurs du Mexique. Dans ce cas, les balises hreflang peuvent être complétées par des annotations hreflang. Ces annotations devront être ajoutées aux deux pages web afin d’indiquer à Google quelle page localisée il doit afficher aux visiteurs espagnols et mexicains, respectivement. Voici à quoi ressembleraient les balises hreflang :

  1. <link rel=“alternate” hreflang=“es-eshref=“http://www.example.com/” />
  2. <link rel=“alternate” hreflang=“es-mxhref=“http://www.example.com/” />

Si, pour certaines langues, vous ne disposez pas d’autres versions de contenu, vous pouvez définir l’attribut hreflang sur la valeur de repli de l’attribut de x-default. Voici un exemple :

<link rel=“alternate” hreflang=“x-default” href=“http://www.example.com/ca/” />

C’est une bonne pratique, en particulier pour les pages web qui ne sont pas adaptées à une langue ou une région particulière mais permettent aux visiteurs de sélectionner leur pays.

Où vont les attributs hreflang ?

Il existe quelques endroits sur votre site web où vous pouvez placer vos attributs hreflang :

  1. For HTML content such as web pages, you can put your hreflang attributes in the <head> section of every page. (This is where the Weglot plugin will add hreflang attributes if you’re using it to automatically translate your web pages.)
  2. Pour les contenus non-HTML tels que les fichiers PDF, vos attributs hreflang peuvent aller dans les en-têtes HTTP de ces fichiers.
  3. In your website’s XML sitemap if you’d like to put the hreflang attributes for all the web pages of your website in one place. Putting hreflang tags in your XML sitemap also helps avoid a possible slowdown in page load speed from using the <head> section method. That said, any slowdown will generally be negligible to begin with.

En cas de mise en œuvre manuelle des balises hreflang sur votre site web, notez que vous ne devez utiliser qu’une seule des méthodes ci-dessus.

De combien d'attributs hreflang une page a-t-elle besoin ?

Il n’existe aucun seuil minimal ou maximal du nombre d'attributs hreflang que vous pouvez ajouter à une page web donnée. Vous pouvez en avoir 10, un seul, voire même aucun.

Cependant, cela ne signifie pas que vous deviez essayer d'ajouter des attributs hreflang pour toutes les variantes de langue et de région. Créer du contenu pour chacune des variantes possibles exigera des ressources importantes, donc concentrez-vous uniquement sur la production de contenu pour celles qui ont du sens pour votre entreprise. Ajoutez ensuite en conséquence le nombre approprié d'attributs hreflang à vos pages web.

Et pour toutes les autres variantes pour lesquelles vous n’avez pas de contenu spécifique, utilisez « x-default ».

Comment indexer vos pages après y avoir ajouté des balises hreflang ?

Votre objectif est que Google trouve toutes vos pages web afin qu'elles puissent être proposées aux bons visiteurs. Par conséquent, lorsque vous effectuez un référencement hreflang, vous devez indexer toutes vos pages web – le contenu original ainsi que toutes ses variantes.

Assurez-vous qu'aucune de vos pages (que ce soit l'original ou les variantes) ne contient de balises noindex, car celles-ci peuvent entrer en conflit avec les instructions des balises hreflang pour indexer à la fois l'original et les variantes de contenu.

En outre, si Google n’indexe pas ces pages, il ne verra pas vos instructions hreflang les concernant. Il sera donc incapable de proposer les pages que les personnes effectuant les recherches sont censées voir.

Comment mettez-vous en œuvre les liens retour ?

Les balises hreflang fonctionnent par deux. En d'autres termes, si une balise hreflang de la page web originale renvoie à une autre version linguistique de la page, cette autre page doit également avoir une balise hreflang qui renvoie à la page web originale.

Ces liens hreflang sont appelés liens retour, ou liens bidirectionnels. Pour les mettre en œuvre, vous devrez les ajouter à toutes vos pages web originales ainsi qu’à leurs variantes, et vous assurer que les liens des pages originales pointent bien vers les liens des variantes et inversement. Sinon, Google pourrait ne pas être en mesure d’afficher les bonnes versions de vos pages web aux bons visiteurs.

Erreurs courantes à éviter lorsqu’on utilise des balises hreflang

Utiliser la mauvaise méthode pour mettre en œuvre des balises hreflang

Nous avons abordé ci-dessus trois méthodes de mise en œuvre des balises hreflang : vous pouvez en choisir une (et une seule) pour votre site web.

Assurez-vous d'appliquer correctement la méthode choisie, au risque de causer des problèmes de configuration de votre balise hreflang. (Si vous utilisez Weglot, vous n'avez pas à vous soucier de la bonne mise en œuvre, car la solution configure tout pour vous.)

Ne pas utiliser la bonne langue et les bons codes de région pour vos attributs de lien hreflang

Vous devez utiliser les bons codes de langue ISO 639-1 et les bons codes de région ISO 3166-1 lorsque vous indiquez la langue et la région de vos attributs de lien hreflang. Par exemple, vous devez utiliser "ko" pour faire référence à la langue coréenne , mais "kr" pour la région de la Corée du Sud.

L'utilisation d'une mauvaise langue ou d'un mauvais code pays peut entraîner l’erreur suivante dans Google Search Console : « votre site n'a pas de balises de langue hreflang ». Les visiteurs peuvent également visualiser la mauvaise version d'une page.

Utiliser la balise hreflang uniquement sur votre page d'accueil

Les balises hreflang doivent être mises en œuvre sur toutes les pages de votre site web présentant des variantes linguistiques et régionales, et pas seulement sur la page d’accueil. Dans le cas contraire, cela indique que vous avez une ou plusieurs variante(s) pour la page d’accueil seulement, et non pour vos autres pages web.

Utiliser des balises hreflang pour pointer vos pages web vers des variantes de langue non pertinentes

Ajouter des balises hreflang pour les variantes de langue aux pages web qui n'ont pas été personnalisées pour de telles langues peut sembler une bonne stratégie couvrant toutes les éventualités. Cependant, cet exercice est plus susceptible d'être une perte de temps.

En effet, lorsque les visiteurs consultent ces pages web non adaptées à leur contexte, ils risquent d’être perdus et de quitter le site. Google peut en tenir compte et noter que vos pages web sont moins pertinentes pour ces visiteurs – et donc les placer plus bas dans le classement des futures recherches similaires.

Utiliser les mêmes variantes linguistiques pour les visiteurs de différentes régions

La France et la Belgique peuvent tous les deux avoir des visiteurs qui parlent le français, cela ne signifie pas pour autant que vous pouvez servir la même version de votre page web aux francophones français et belges.

En effet, pour fournir une expérience utilisateur réellement localisée, vos pages web devront être adaptées aux contextes locaux des deux pays, que ce soit en termes de contenu ou de culture.

Ajouter des balises hreflang aux pages non indexées

Ces pages web n’ont pas été indexées, ce qui signifie que Google a peu de chance de le faire – ni de voir et de traiter les balises hreflang que vous avez passé du temps à ajouter à ces pages.

Ne pas fournir de page de repli pour les variantes non prévues

Comme mentionné ci-dessus, vous n'avez pas à fournir d'autres versions de vos pages web pour toutes les langues et régions possibles. Cependant, vous devriez disposer de pages de repli que Google peut présenter aux visiteurs avec des paramètres de langue et de région que vous n'avez pas pris en charge.

N’oubliez pas non plus de configurer l’attribut hreflang « x-default » pour ces pages !

Ne pas tenir vos balises hreflang à jour

À mesure que votre site web s’étoffe, assurez-vous de gérer au mieux sa structure et veillez à ce que vos balises hreflang soient bien mises à jour.

Par exemple, si vous ajoutez un nouveau domaine pour un pays donné, vous devrez ajouter des balises hreflang à toutes vos pages web existantes afin de pointer vers les pages web associées à ce nouveau domaine. Ou, si vous avez supprimé de votre site web une version de langue, les balises hreflang pointant vers cette version de langue devront également être supprimées.

Il faut éviter d’avoir de balises hreflang qui indiquent des URL manquantes ou incorrectes – cela nuit à l'expérience utilisateur et peut également affecter votre classement dans les recherches Google.

Balise Hreflang et balise canonique: quelle est la différence ?

Les balises hreflang indiquent à Google laquelle des différentes versions (mais souvent similaires) de votre page web doit être utilisée pour différentes recherches linguistiques et régionales. Par exemple, si vous êtes en Espagne, vous devriez accéder à une page web en espagnol destinée aux visiteurs d'Espagne, au lieu d'une page web en espagnol destinée aux visiteurs d'Amérique du Sud.

D’autre part, vous pouvez avoir plusieurs pages web avec un contenu similaire (voire identique), et souhaiter que Google indexe et donne la priorité à une seule d’entre elles dans les résultats du moteur de recherche. Dans ce cas, vous utiliseriez une balise canonical pour indiquer à Google de quelle page web il s'agit, afin qu'il ne classe pas une autre page à sa place. Cela peut également vous aider à éviter les problèmes de contenu dupliqué.

Les balises hreflang et canonical peuvent être mises en œuvre ensemble, mais il est important de le faire correctement. Sinon, vous prenez le risque d’envoyer des signaux contradictoires à Google sur les pages à indexer, auquel cas il déciderait d'ignorer complètement toutes vos directives.

Pour mettre en œuvre les balises hreflang et canonical ensemble, vous devez, comme d’habitude, ajouter à vos pages web vos balises hreflang et leurs liens retour. Ajoutez ensuite des balises canonical qui indiquent les versions canonical de ces pages dans la même langue (ou la meilleure langue alternative possible s’il n’y en a pas).

Vos pages web auront ainsi :

  • Une balise canonical qui renvoie à la version canonical de la page (que ce soit elle-même ou une autre page).
  • Autant d’attributs hreflang que nécessaire pour toutes les variantes linguistiques que vous avez sélectionnées.

Quelle est la meilleure façon d'ajouter des balises hreflang à votre site multilingue ?

Il est possible d’ajouter manuellement des balises hreflang à votre site web multilingue (voir ci-dessus les trois méthodes que nous avons abordées). Cependant, la solution la plus recommandée est d’utiliser un plugin, qui vous facilitera grandement la tâche.

Si vous utilisez une solution de traduction de qualité comme Weglot pour préparer vos pages web au référencement multilingue, vous n’avez pas à vous en faire : vos balises hreflang sont automatiquement mises en œuvre sur votre site web. Votre configuration sera également exempte d’erreur, vous évitant ainsi bon nombre d’erreurs hreflang courantes mentionnées dans ce guide.

Comment vérifier qu’une balise hreflang a été correctement mise en œuvre ?

Vérificateur hreflang Weglot

Pour avoir l’esprit tranquille, il est préférable de vérifier à nouveau que vos balises hreflang fonctionnent une fois mises en œuvre. C’est dans cette optique que nous avons développé un outil pratique : le vérificateur hreflang

Il vous suffit de coller l’URL que vous souhaitez vérifier dans la barre de recherche de l’outil (avec en face : « http:// » ou « https:// »), de choisir le Search engine bot que vous souhaitez imiter, puis de cliquer sur le bouton « Test URL ».

Voici quelques illustrations de résultats, en prenant pour exemple le site web de la plateforme e-commerce Shopify :

Statistiques du vérificateur hreflang Weglot

Notre vérificateur hreflang fonctionnera indépendamment du fait que vous ayez mis en œuvre vos balises hreflang manuellement ou via le plugin Weglot. N’hésitez pas à le tester !

Maîtriser le sujet des hreflang

Le référencement hreflang est un outil puissant pour garantir que les différentes versions linguistiques de votre contenu atteignent leur public cible, surtout si vous visez un public international.

Si vous n'avez pas encore procédé à la mise en œuvre des balises hreflang sur votre site web, nous espérons que ce guide vous aura aidé à comprendre les avantages d’une telle démarche, et à savoir comment vous y prendre pour commencer. D'autre part, si vous avez réalisé que vous avez fait une erreur dans la mise en œuvre de votre référencement hreflang, suivez les conseils de ce guide afin de soigner cet aspect important de votre site web multilingue.

Quoi qu'il en soit, gardez à l'esprit qu'après avoir ajouté des balises hreflang à votre site web ou corrigé leur mise en œuvre existante, vous devrez attendre deux ou trois jours pour que des changements de classement soient visibles. En effet, Google devra réindexer votre site web afin de prendre en compte vos modifications, et cette réindexation peut ne pas survenir immédiatement.

Alors, ne soyez pas déçu.e si vous ne voyez pas d’augmentation de trafic juste après la mise en œuvre des balises hreflang sur votre site web. L'objectif de l'ajout de balises hreflang est de fournir la bonne version linguistique de votre contenu aux bons utilisateurs, sans entraîner nécessairement davantage de visiteurs sur votre site web. Il faut plutôt scruter les améliorations de l’engagement et des taux de rebond de votre site web, car ce sont eux qui permettent de voir si vos balises hreflang font la différence.

Bien sûr, le référencement hreflang n’est pas la seule chose que vous devrez faire pour rendre votre site web multilingue. Vous devrez aussi penser à la traduction du contenu de votre site web – que Weglot peut gérer sans effort et avec un haut degré de précision.

Si besoin, Weglot peut également ajouter automatiquement des balises hreflang à votre site web : une chose de moins à planifier pour percer sur les marchés internationaux. Mais ne nous croyez pas sur parole – inscrivez-vous à un essai gratuit pour découvrir par vous-même le pouvoir de Weglot.

Prêt à commencer ?
Mettez en œuvre vos balises hreflang instantanément avec un Weglot - un site Web entièrement traduit et des balises hreflang ajoutées automatiquement.
forme de fond
forme de fond